Les rails de la modernité, 1851-1870

Contenu de la page : Les rails de la modernité, 1851-1870

Dans le cadre des 150 ans de la construction des viaducs de la Sioule et de la Bouble, le musée de Gannat propose une nouvelle exposition temporaire : "Les rails de la modernité, 1851-1870."

Il y a 150 ans

Il y a 150 ans, cinq géants de fer et de pierre ont été érigés sur le territoire de la Communauté de communes Saint Pourçain Sioule Limagne, afin de faire franchir les gorges de la Sioule, de la Bouble et du Belon à la ligne de chemin de fer Gannat-Commentry. Les travaux ont été réalisés sous la direction de l’ingénieur en chef de la compagnie du Paris-Orléans, Wilhem Nördling, par Félix Moreaux et Gustave Eiffel. Quatre de ces cinq ouvrages d’art sont aujourd’hui classés aux monuments historiques.

La construction de ces viaducs, véritable prouesse de technologies a eu lieu dans le contexte particulier du second Empire. Si pour encore beaucoup de personnes, Napoléon III représente avant tout la défaite de Sedan et la perte de l’Alsace et la Lorraine, il est aujourd’hui reconnu par les historiens comme l’artisan de la modernisation de la France.

L’impact du Second Empire

L’exposition Les rails de la modernité, 1851-1870 montre comment la politique de Napoléon III a permis de moderniser notre territoire grâce à l’arrivée du train. Celui-ci a permis de désenclaver les campagnes et d’ouvrir les horizons de leurs habitants. Avec l’ouverture de nouvelles voies de communications, l’industrie minière prend son essor, l’agriculture se modernise et l’alimentation s’améliore, la population s’alphabétise et s’ouvre à la culture.

L’exposition s’attache à présenter le contexte politico-économique du Second Empire et à montrer comment celui-ci a fait évoluer la société de l’arrondissement de Gannat. Cette modernisation de notre territoire, est principalement due à deux hommes, le duc de Morny, demi-frère de Napoléon III, propriétaire d’un château à Nades et le baron Cadier de Veauce, aristocrate installé à Veauce depuis plusieurs générations. Ils jouent de leur influence auprès de l’Empereur et du gouvernement pour faire bénéficier notre région de tous les avantages de la modernisation.
Dans un second temps, l’exposition met l’accent sur ce qui s’est plus particulièrement passé au niveau local avec la mine de kaolin des Colettes, la construction de la ligne Gannat-Commentry et les voyages de Napoléon III dans le Bourbonnais dont un à Gannat le 2 août 1863. Chacun de ces trois thèmes est présenté dans une salle dédiée.

A noter

Le musée est ouvert du mardi au dimanche, de 14 h à 18 h.

Contact

Musée Yves Machelon

Télécharger la Vcard